Auteur Sujet: Préparation des échantillons pour l'EBSD  (Lu 6302 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

archives

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 148
    • Voir le profil
Préparation des échantillons pour l'EBSD
« le: mars 23, 2014, 11:46:23 am »
Quels sont les moyens les plus courants de préparation d'une coupe micrographique en vue de réaliser une détermination de phases par EBSD? Et plus particulièrement, pour une détermination de phases dans un revêtement Fer-Zinc de 8-9 µm déposé sur un support acier?
(J.Ph Dardenne - Arcelor)

archives

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 148
    • Voir le profil
Re : Préparation des échantillons pour l'EBSD
« Réponse #1 le: mars 23, 2014, 11:47:13 am »
Préparation métallographique conventionnelle suivie d'un traitement ayant pour but de supprimer tout écrouissage superficiel. A savoir, lorsque c'est possible, finition par un polissage électrolytique (qui risque de pas marcher dans ce cas par effet de pile) ou finition à la silice colloïdale.
(F. Grillon - ENSMP)

archives

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 148
    • Voir le profil
Re : Préparation des échantillons pour l'EBSD
« Réponse #2 le: mars 23, 2014, 11:49:07 am »
On peut ajouter à la réponse de François GRILLON le polissage lent par vibration qui, en plus d'utiliser la silice colloïdale, limitera le micro-écrouissage par rapport à un polissage mécanique traditionnel manuel ou semi-automatique.
(CAZENAVE-VERGEZ Loïc- lcazenave@buehler.fr)

Vincent

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Préparation des échantillons pour l'EBSD
« Réponse #3 le: mai 14, 2014, 06:08:18 pm »
Un polissage final par faisceaux d'ions Argon permet également d’obtenir de très bons résultats en EBSD sur tous types d'échantillons.

Francois

  • Newbie
  • *
  • Messages: 10
    • Voir le profil
Re : Préparation des échantillons pour l'EBSD
« Réponse #4 le: mai 17, 2014, 07:21:11 pm »
S'il s'agit bien d'une coupe transverse de quelques microns, et comme le dit Vincent, un polissage ionique sur appareil spécialisé, pourrait être la solution. En effet, un autre polissage pourrait avoir pour conséquence d'arrondir les angles et donc de faire "disparaitre" la couche mince déposée.