mise à jour le 23/01/2021

pour tout renseignement à ce sujet : jacky.ruste@orange.fr

         Echantillons tests

2020: lame de verre
2016: émail céramique

2012: verre métallique base nickel
2009: alliage cupro-aluminium
2005: alliage de maillechort

Objectif : savoir, pour un échantillon donné, où se situent les résultats de nos analyses par rapport aux résultats obtenus par la communauté



vase ceramique SFC



Présentations de
Jacky Ruste
lors des Journées Pédagogiques:

du 30/11/2015

du 29 /11/2016
(résultats complets)
 


L'échantillon à analyser en 2016 était un vase en céramique fourni gracieusement par la Société Française de Céramique (Marie Eline Couturier). Il est recouvert d'une couche d'émail d’environ 300 µm.

L’échantillon est fourni sous la forme d’un parallélépipède de 1cm de côté et de quelques mm d’épaisseur. Seule la couche d’émail externe (homogène) est à analyser quantitativement.

1 - Ce circuit est ouvert à tous les instruments :
  • MEB équipé d’un EDS
  • MEB équipé d’un EDS + WDS
  • Microsondes électroniques
  • et même, pourquoi pas, à d’autres moyens d’analyse (µfluo, SIMS…)
2 - Préparation :
L’échantillon peut être enrobé et analysé soit sur la tranche soit sur la face. Isolant il devra être métallisé (ou, si on dispose d’un MEB à pression variable ou environnemental,  non métallisé sous atmosphère gazeuse)

3 - Conditions d’analyse :
  •  tension d’accélération : 15 kV
  • 10 comptages minimum (ou spectres) avec ou sans témoin
  • les temps d’acquisition, l’intensité électronique sont laissés à votre choix
4 - Vous pouvez utiliser tous les instruments à votre disposition (chaque instrument fera l’objet d’un rapport séparé)

5 - Il sera indispensable de renseigner le plus précisément possible à la fois les caractéristiques de votre spectromètre que les paramètres d’analyse qui figureront sur le questionnaire qui vous sera